Bienvenue sur le forum de Perce Ténèbres, guilde RP sur Kirin Tor
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le sombre coeur des mogu

Aller en bas 
AuteurMessage
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Le sombre coeur des mogu   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 2:00

Compilation des ouvrages découverts en pandarie sur les mogu
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Vallée des empereurs   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 2:01

Les mogu considéraient leurs morts comme des pièces détachées. Ils pouvaient lier leurs âmes à de la pierre pour les utiliser plus tard ou réassembler la chair et le sang afin de prolonger la vie des fidèles de l’empereur. Se faire enterrer indemne était un symbole de grand pouvoir et de respect.

Ici s’étend la vallée des Empereurs, la dernière demeure d’une centaine de générations de seigneurs de guerre, de rois et d’empereurs ayant régné jadis sur ces terres.

Si vous pillez des tombes, ce sera à vos risques et périls !
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: La dynastie perdue   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 2:01

Même d’après les critères mogu, le règne de l’empereur Dojan II fut court et brutal. Son entêtement à vouloir achever l’œuvre de son père, la grande Purge contre les légions de rebelles sauroks, le poussa à quitter la cour en proie à la confusion pour entreprendre une campagne militaire condamnée.

Perché au sommet des falaises dominant les étendues sauvages de Krasarang, il supervisa la coupe rase de la jungle, la construction des donjons dojani et le génocide progressif de la race saurok.

Toutefois, il ne s’attendait pas à ce que les survivants des cinquième et septième légions sauroks escaladent les immenses falaises en pleine nuit, attaquent son pavillon impérial depuis la vallée des Quatre vents et provoquent sa chute de la falaise. Son corps ne fut jamais retrouvé, et le désarroi qui s’empara de la capitale plongea l’empire dans le chaos pendant plus de deux ans, tandis que les sauroks disparaissaient dans la nature…
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Lieurs d'esprit   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 2:02

Pendant des siècles, les mogu utilisèrent la chair comme arme, en la pervertissant et en la dévoyant pour accomplir leurs sombres desseins. Toutefois, après leur échec avec la race saurok, les mogu cherchèrent à créer une nouvelle arme… dotée d’une obéissance totale cette fois.

Grâce à leurs anciennes recherches, ils avaient découvert des méthodes pour transformer la chair en pierre, puis lui rendre son aspect d’origine. Il était possible d’animer la pierre, à condition d’emprisonner à l’intérieur une âme, consentante ou pas.

Ces rituels maléfiques permirent la création des pierreux, des soldats de jade conçus à partir de l’essence vitale de victimes vaincues. En plus d’être puissantes, ces créatures semblaient redoutables, mais, plus important encore, elles étaient parfaitement loyales envers leurs maîtres mogu.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Le Roi-Tonnerre   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 2:03

Il est écrit que le jour où le grand Lei Shen contempla le territoire mantide pour la première fois, il ne ressentit pas de la peur, mais de l’inspiration.

Alors qu’il commençait à unir son peuple sous une seule bannière et à subjuguer les autres races de la Pandarie, il comprit que les mantides ne se soumettraient jamais à son autorité. Ils parlaient son langage, celui de la force. Il ordonna donc à ses esclaves de bâtir l’Échine du Serpent, une magnifique muraille s’étendant sur toute la longueur de son empire.

Sa construction dura bien des générations, mais Lei Shen savait comment motiver ses sujets. Par la peur. La peur des mantides lui permit de déplacer des montagnes, de lever des armées, de sécuriser son empire et de construire sa muraille.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Le mogu et le trogg   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 13:50

Il y a longtemps, sous la terre, vivait une créature appelée un trogg. Il se promenait dans les cavernes et tunnels sous la montagne, il explorait et reniflait, il était heureux. Puis un jour, il rencontra un mogu.

« Comme tes bras sont forts, lui dit le mogu. Ma magie les rendra encore plus forts, qu’ils puissent broyer mes ennemis. »

« Et comme ton nez est puissant, lui dit le mogu. Ma magie le rendra encore plus puissant, qu’il puisse sentir où sont mes ennemis. »

« Et comme ton sens de l’orientation est juste, lui dit le mogu. Ma magie t’apprendra à ne jamais oublier une piste, que tu puisses connaître les chemins de mes ennemis. »

Le mogu fit appel aux eaux du val de l’Éternel printemps pour faire de cette créature une arme.

Quand la fumée se dissipa, quand la poussière retomba, qu’avait-il devant lui ? Un grumelot, l’air heureux.

« Avec tes bras forts, ton nez puissant et ton esprit qui n’oublie jamais une piste, lui dit le mogu, emporte ces provisions des fermes de l’est au grand mur de l’ouest. Trouve toutes les pistes en chemin et dis-moi quels ennemis tu vois. »

Ainsi partit le grumelot, fort de bras, puissant de nez et n’oubliant jamais, à la recherche des « ennemis », ce mot utilisé par le mogu. Il apporta les provisions et trouva les pistes, mais ne vit pas un ennemi.

« Où sont mes ennemis, demanda le mogu. Se cachent-ils dans les défilés des montagnes ? Se cachent-ils dans les cavernes sous les rivières ? Se cachent-ils dans les champs de la ferme ? »

Le grumelot cligna des yeux et réfléchit. Il réfléchit encore et encore, puis répondit : « J'ai senti avec le nez et vu avec les yeux, mais je n'ai pas rencontré d'ennemi. Dans les montagnes, j'ai vu des hozen qui creusaient leurs petits tunnels. Dans les grottes sous la rivière, j'ai vu des jinyu qui parlaient à leur eau. Dans les champs, j'ai vu des pandarens qui faisaient une petite danse amusante. »

Le mogu réfléchit à son tour, et se détendit.

Bien des fois, le grumelot partit, et à son retour le mogu lui posait la même question. Et la réponse du grumelot était toujours la même.

Mais le mogu n’avait pas compris que les hozen creusaient des tunnels qui les mèneraient derrière les défenses mogu. Les jinyu parlaient aux eaux pour prédire où les mogu frapperaient une fois la rébellion levée. Et les pandarens ne dansaient pas, mais s’entraînaient au combat sans arme.

Quand la révolution commença, le mogu fut scandalisé d’être pris par surprise.

« Tu m’as dit que tu n’avais trouvé aucun ennemi ! » dit-il au grumelot.

Le grumelot fit un grand sourire, et lui répondit : « J’ai vu ce que je voulais voir. Et toi, tu as entendu ce que tu voulais entendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Epitaphe de Gurthan   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 14:03

Le seigneur de guerre Gurthan, maître des bêtes et asservisseur des humains, attend ici.

Il attend que la TERRE S’APLATISSE devant lui, comme les bêtes le firent.

Il attend que le SOLEIL S’AGENOUILLE devant lui, comme les humains le firent.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Foudromancien Vu   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 14:05

Le foudromancien Vu fut le plus fidèle conseiller de Lei Shen.

Nés dans la même tribu, les deux mogu grandirent comme des frères. Ils jouaient ensemble, se querellaient et se défiaient toujours l’un l’autre. On raconte que cette rivalité est à l’origine de la soif de pouvoir de Lei Shen. Mais Vu lutta farouchement afin que Lei Shen monte sur le trône de la Pandarie.

Peu après l’ascension de Lei Shen, Vu fut capturé par des assassins ennemis qui lui coupèrent la langue. Le peuple soupçonna le roi-tonnerre d’être le commanditaire d’un acte politique visant à réduire au silence le seul mogu qui connaissait tous ses secrets.

Leur fraternité fut également le sujet de nombre de conjectures et de fictions. La masse paysanne a notamment écrit une célèbre saga narrant la querelle qui les opposa pour le cœur d’une femme.

En dépit de ces rumeurs, l’histoire a prouvé que l’engagement de Vu envers son empereur n’a jamais vacillé. Il servit son ami et frère fidèlement, jusqu’à sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Gura le Repris   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 14:05

Le seigneur Gura maîtrisait la puissance de la foudre jusqu’au bout des ongles. D’un seul mot, il pouvait recouvrir la terre entière d’un manteau d’éclairs crépitants. Ceux qui se retrouvaient pris au piège dans son orage étaient promis à une mort cuisante.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Haquin des Cent lances   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 14:08

Au cours des années précédant l’ascension au pouvoir de Lei Shen, les mogu entrèrent en guerre contre les autres peuples de Pandarie. Ils affrontèrent les jinyu dans une bataille qui dura quarante jours.

Derrière la ligne de front, les eauracles jinyu projetaient des colonnes d’eau pour noyer l’ennemi. Ils conjuraient des bulles qui soulevaient les mogu dans les airs, avant de les laisser s’écraser.

Alors que les troupes mogu étaient quasiment vaincues, un fantassin se dressa face aux jinyu. Il s’empara d’un de leurs paniers de lances de pêche et les projeta par-dessus le champ de bataille avec une précision mortelle.

Les lances transpercèrent les boucliers des eauracles, ce qui mit fin à la résistance. Et c’est ainsi que la bataille fut remportée.

Par la suite, le roi-tonnerre offrit à Haqin cent des plus belles lances en or fabriquées par les maîtres-forge. Haqin devint l’un des plus grands lieutenants de Lei Shen. Après sa mort, les lances furent ensevelies à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Le chambellan royal   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 14:28

« Contemplez le chambellan royal. Puisse-t-il longtemps s’ériger en tant que défenseur des vastes trésors sacrés de sa majesté. Tant que se dressera cette statue, nul autre que l’empereur en personne ne pourra revendiquer la trésorerie royale. »
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Les Cachots de Dojan   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 14:40

--Transcrit par le gardien du savoir Vaeldrin-

C’est le souverain empereur Dojan Lauriers de Feu qui déchaîna ses légions sur la jungle de Krasarang, détruisant ses défenses et l’intégrant à l’empire.

Krasarang était la dernière des zones franches, une jungle épaisse fourmillant de brigands et de rebelles qui cherchaient à échapper au courroux de sa majesté l’empereur.

Le véritable enjeu de cette invasion, cependant, c’étaient les légendaires bassins de la Jeunesse. Le Lauriers de Feu était à l’automne de sa vie et convoitait le pouvoir que lui donneraient ces bassins s’ils faisaient partie intégrante de son domaine.

Grâce à cette conquête, le Lauriers de Feu mit à pied d’œuvre ses nouveaux serviteurs pour ériger les donjons de Dojan. Ces derniers comptèrent très vite parmi les donjons les plus fameux et les plus redoutés du monde connu. Lourdement défendus et truffés de pièges, l’artillerie considérable qu’ils renfermaient montrait à l’empire que le Lauriers de Feu ne tolèrerait pas l’injure de la moindre rébellion.

Pour asseoir leur réputation, les magistères impériaux érigèrent des fortifications et des oubliettes arcaniques en grand nombre. Ceux qui étaient assez stupides pour franchir le portail et se lancer à l’assaut du siège de l’empire avaient vite fait de se retrouver au fond d’une oubliette arcanique, ou pire encore.

Avec le temps, les seules téléportations possibles dans la région se limitèrent au port voisin de Korja.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Maître-forge Deng   Le sombre coeur des mogu EmptyLun 23 Déc - 15:01

À l’apogée du règne de Lei Shen, la grande forge du Tonnerre résonnait jour et nuit de la clameur des marteaux et de l’acier.

L’artisan forgeron, le maître-forge Deng, supervisait les forges en personne et fabriqua lui-même des milliers d’armes. Sous la main experte du maître-forge, les métaux ordinaires furent transformés en lames d’exception, union parfaite de la fonction et de la forme.

Juste avant sa mort, le maître-forge créa ses chefs-d’œuvre : une lance, une hache et un heaume, offerts tout spécialement à Lei Shen en personne.

Lors des funérailles officielles de Deng, Lei Shen prononça ces mots : « Aujourd’hui, une étoile quitte notre monde pour s’élever dans les cieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Windsong

Danielle Windsong

Messages : 343
Date d'inscription : 21/07/2013

Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Ancienne tablette korune   Le sombre coeur des mogu EmptyMar 4 Mar - 19:06

Au cours de la cent-soixante-dixième année du règne du roi-tonnerre, les tisse-sorts korunes présentèrent leur plus grande création à Lei Shen.

Une cloche moulée dans la chair des faiseurs, sculptée dans le feu des étoiles et liée par le souffle de l’ombre la plus dense. Quand l’airain résonnait, le monde tremblait et les cieux intervenaient.

En temps de guerre, la cacophonie de la cloche exaltait les guerriers de Lei Shen. Elle emplissait leur cœur de haine et de colère, leur conférant leur force sur le champ de bataille. Les hurlements de la cloche insufflaient peur et doute dans le cœur des ennemis de l’empereur et les faisaient fuir.

Admiratif de sa puissance, le roi-tonnerre surnomma l’airain « la voix des dieux » et lui donna le nom de Cloche divine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le sombre coeur des mogu Empty
MessageSujet: Re: Le sombre coeur des mogu   Le sombre coeur des mogu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sombre coeur des mogu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon coeur te reste
» ALICE AU ROYAUME DE COEUR d'Hoshino Soumei
» AU COEUR DE MA NUIT de Sarra Manning
» [Thompson, Carlène] Six de coeur
» mon coeur s'ouffre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PerceTénèbres :: Communs de l'ordre :: Archives d'une bibliothèque de la Tour des Mages-
Sauter vers: